La République n'a pas besoin de savants, Michel Marmin

Michel Marmin

Vidéo : Michel Marmin autour de son livre La République n'a pas besoin de savants.
Animation Olivier François. Réalisation Christophe Lafosse.


A découvrir
La République n’a pas besoin de savants

Michel Marmin s'est imposé très tôt comme l'un des meilleurs critiques de cinéma de sa génération. Ce livre d'entretiens permet de retracer son itinéraire très riche en découvertes, en rencontres et en points de vue toujours plus originaux et personnels. Pour ceux qui s’intéressent en même temps au cinéma, à la religion, à la politique, à la littérature, au journalisme, à la musique, Michel Marmin incarne un peu de tout cela, tant sa vie peut faire figure de tourbillon permanent. 

Après avoir été très marqué par Raoul Walsh, Fritz Lang ou Samuel Fuller, Michel Marmin fait l'expérience inédite des créations tout à fait singulières de Jean-Luc Godard puis découvre Bresson, Rohmer, Jacques Rozier ou Gérard Blain dont il devient le scénariste. 

Collaborateur de Pierre Schaeffer, dans les années 60, au Service de la Recherche de l'ORTF, il s'initie à la musique concrète qui représente alors l'avant-garde et devient un fervent mélomane. Egalement fou de littérature, il fera publier au Fleuve noir le Journal secret de Léo Malet

Ami d'Alain de Benoist, de Jacques Vergès, d'Alexandre Astruc ou de Jean Parvulesco, Michel Marmin relate également cinquante années d'engagement intellectuel qui le mèneront de Valeurs actuelles au Figaro et des encyclopédies Atlas à la rédaction en chef de la revue Eléments

On savourera les coups de coeur (ou de dague) aussi éclectiques qu'inattendus de cet esprit profondément artiste et libre.


20.90 euros 

Aucun commentaire

Images de thèmes de tjasam. Fourni par Blogger.